Afrique du sud

Vous trouverez ici tout nos récits sur l'Afrique du Sud...

Nos derniers jours dans le bidonville le plus connu d’Afrique du sud

Nous avons été passer deux jours dans Soweto, un des bidonvilles les plus connus au monde. Soweto (South Western Township) est un township (banlieue noire) situé à 15 kilomètres de Johannesburg. En 1950, en application des nouvelles lois d'apartheid, Soweto fut conçut pour recevoir des résidents uniquement noirs. Ce quartier est particulièrement connu pour les émeutes qui y ont eu lieu pendant la période de l’Apartheid mais aussi parce que 2 Prix Nobel de la paix y sont originaires (Neslon Mandela et Desmond Tutu). Et contrairement  à ce qu’on pensait avant d’arriver, l’atmosphère est assez détendue ! Nous avons été dans un backpacker tenu par un jeune noir. Ca a le mérite d’être préciser, car c’est extrêmement rare! En plus le backpacker était vraiment génial, ambiance décontracté avec de la bonne musique reggae et un décor vraiment sympathique. (Lebo’s backpacker  pour les intéressés)

Nous avons été faire un tour à pieds dans le quartier, et nous avons rencontré pleins d’enfants très souriants et trop contents de faire des photos avec nous. Le fait de leur montrer les photos sur le petit écran de l’appareil numérique les rendaient fous. A croire qu’ils n’ont pas l’habitude de se voir dans un miroir ;) On a donné une banane qui nous restait à un petit garçon qui la regardait depuis un bon moment. Et ce qui nous a vraiment interpelés c’est qu’il a appelé ses 4 autres copains pour la partager !

Nous avons aussi été rencontrer les enfants d’une école maternelle de Soweto. C’était trop mignon ! Lorsque nous sommes entrés dans l’école ils se sont mis à courir vers nous et à nous faire câlins ! Ils ne s’arrêtaient plus, c’était trop chou ! On a aussi eut le droit a un petit concert privé.  Ils nous on chanté 3 chansons. La directrice nous a fait visiter l’école.  Elle est assez grande, super mignonne et plutôt bien équipée (on parle de l’école, pas de la prof !). Il y a une 40ène d’enfants qui sont divisés en 3 groupes selon leur âge. L’école est payante et le prix varie en fonction des moyens des familles. Cela peu aller de 40 a 55 euros par mois, donc c’est quand même assez cher, même si le p’tit dèj et le repas du midi sont inclus !!!

Nous sommes aussi  aller visiter le musé le l’Apartheid. Il est vraiment sympa à faire ! Il retrace toute l’histoire de cette période douloureuse. Dès l’entrée on est mis dans l’ambiance. On nous donne  un ticket qui détermine la couleur de notre peau et ainsi qui détermine la porte par laquelle on doit entrer. Mehdi est ainsi devenue noir noire le temps d’un instant. Ceci retrace des situations quotidiennes de l’époque. En effet, pendant cette période il y avait par exemple des bancs ou des cabines téléphonique réservées aux blancs et d’autres aux personnes de couleurs.  Même si le musé comporte de nombreuses illustrations photos et vidéos, il y a tout de même beaucoup de texte qui sont écris en anglais donc c’est parfois difficile de tout comprendre.

Pour notre dernière soirée nous avons été au cinéma (3 euros la place) pour voir le dernier Twilight, Morgane est addict !

Voila notre voyage en Afrique du sud arrive à sa fin… Après  avoir parcouru plus de 6500 Km et en avoir pris pleins les yeux pendant 35 jours, nous nous dirigeons vers l’aéroport où nous nous envolerons vers le continent asiatique. Nous commencerons par la Thaïlande avant de rejoindre le Cambodge, le Laos puis le Vietnam.p1060454.jpg



Arrivée mémorable à Johannesburg en empruntant la route panoramique

 

Pour rejoindre Johannesburg nous avons emprunté la route panoramique de Sabie  jusqu’au Blyde river canyon . C’est une route où l`on peut faire plusieurs arrêts pour faire des minis randos et admirer des paysages magnifiques.  Ce qui est encore plus chouette, c’est que tout les arrêts sont différents les uns des autres.

p1060256.jpgp1060315.jpgp1060323.jpg

 

Ensuite, notre arrivée à Johannesburg fut assez fracassante ! Nous avons eut un accident de voiture ! Pas de bol, fallait que ca arrive deux ours avant de rendre la voiture ! Mais bon pas de blessé, uniquement des dégâts matériels. A un carrefour ca a fait BIIIM avec une autre voiture. Mais faut dire qu’ils roulent comme des fous ici !!! Notre voiture n’est pas trop abimée, en revanche celle du monsieur qui nous est rentré dedans l’était bien plus. Il voulait qu’on lui donne du cash, sans doute car il n’avait pas d’assurance. On a refusé, et il est parti dans la seconde suivante.  Maintenant on croise les doigts pour que notre loueur ne nous fasse rien payer…

Johannesburg est une ville tres grande et tres dynamique. On n’est pas resté trop longtemps vu qu’on était un peu énervé et stressé après ce qui c’était passé. On s’est donc diriger ensuite vers Soweto où nous passerons nos dernières journées...


Kruger le monde animaux

L’une des raisons pour laquelle nous avons choisi l’Afrique du sud comme destination, est notamment le parc Kruger. Cette réserve d’animaux est la plus grand du monde !

La visite du parc se fait en voiture, il est possible de prendre sa propre voiture ou bien de se faire conduire avec un guide. Dans la réserve il y a quelques camps pour dormir, se restaurer et pour mettre de l’essence.

Nous sommes restés 3 jours, et c’est passé assez vite malgré le fait que les journées soient assez longues. (levé 4H, coucher 21H) Et c’est le matin qu’on a le plus de chance de voir des animaux, alors on prend son courage à deux mains, et on se lève !

Et même si on est assis toute la journée dans la voiture c’est assez fatiguant, car il faut toujours être concentré pour ne rien rater ! Mehdi regarde à droite, Morgane regarde à gauche. Mais patiente comme elle est, elle se déconcentre souvent ! A un moment elle rate même un énorme troupeau de buffle ! Heureusement med l’a vu !

Au final on a réussi à voir les big five (Lion, éléphant, rhinocéros, buffle et léopard) ! On était trop content !!! Le léopard est le plus dur à voir, et on l’aura vu qu’une fois. Mais ca va il n’était pas trop loin, donc on a pu bien l’observer,  il était trop élégant ! Hormis les big five, il y a bien sur pleins d’autres animaux !!! Des girafes, des serpents, des singes, des hyppo, des oiseaux magnifiques, des antilopes. Ca oui il y en a à la pelle des antilopes !! A la fin, elles finissent même par nous énerver car on cherche les félins qui ont une couleur similaire et du coup on croit en voir partout alors qu’en fait c’est toujours des antilopes ! On a vu aussi des bébés lions, ils étaient trop adorables ! On a pu s’approcher de prêt avec la voiture car la mère n’était pas là, elle les avait laissés tout seuls, (elle était probablement partis chasser). Les éléphants sont aussi très nombreux et assez facile à voir vu leur taille. Et c’est incroyable comme les mères sont protectrices envers leurs enfants.

Nous avons passé un super petit séjour dans le monde des animaux. Et une fois sorti du parc, pendant plusieurs kilomètres on  est toujours à l’affut, on continue à chercher les léopards dans les arbres et les lions dans les buissons…

montages-kruger.jpg


Un détour Humanitaire au Swaziland

Un détour humanitaire au Swaziland

Nous avons décidé de traverser le Swaziland en 3 jours.  Etant toujours à la recherche de missions humanitaires nous avons été voir la société All out Africa (dont nous avions pris connaissance dans un guide local). Elle propose des packages pour les volontaires qui voudraient partir en mission humanitaire dans certain pays d’Afrique (Swaziland, Mozambique, Afrique du Sud, Botswana). Nous leur avons proposé notre aide pour quelques jours. Daniel Craig, un des responsable de la compagnie nous a proposé d’aller rencontrer les enfants malades de l’hôpital de Manzini pour passer un peu de temps avec eux. Nous avons saisi cette opportunité immédiatement! Avec un petit groupe d’autres volontaires nous avons pris le bus public pour rejoindre l’hôpital! Dans le bus il y a  douze sièges mais une vingtaine de personnes et quelques poulets sous les sièges (oui oui des poulets !!!), la musique à fond avec les enceintes qui grésilles, les dos d’âne et les trous sur la chaussée sont pris a 90 KMh,…rien que ça c’était une aventure !

Une fois arrivés à l’hôpital nous le traversons, jusqu’à atteindre une pièce réservée aux enfants malades. Il y a une trentaine de lits, les enfants ont de 6 semaines à 8 ans et sont atteint de différents types de maladies. Même si la salle n’est pas triste mais plutôt colorée, l’entrée dans la pièce est assez dur psychologiquement. Les conditions sanitaires sont minimes, et les enfants n’ont pas une simple angine, donc les images sont assez choquantes.  Ils sont pour la plus part atteint de maladies assez grave, Certains vont s’en sortir d’autre peut être pas… C’est trop triste, mais il fait prendre sur soit. Chaque mère veille sur son enfant en restant assise à coté de son lit.  La nuit la plupart d’entre elles restent et s’allongent sur le sol en dessous du lit de leurs petits. Les mamans sont fortes, elles ont le sourire et sont contente qu’on viennent passer un peu de temps à jouer et divertir leur enfants.

Avec les autres bénévoles on sort tout les jouets prêtés par la société All out Africa. Nous sommes assez mal à l’aise les premières minutes mais très vite on fait connaissance avec les enfants, et on commence à jouer avec eux. Coloriage, ballon, puzzle, petite voiture, jeux de société, jeux musicaux, peu importe ils sont content et retrouvent le sourire.  Avant de partir on décore leurs lits avec des ballons gonflables. C’est pas grand-chose mais ça ajoute un peu de couleur et de relief dans la pièce. Même si nous avons passé que deux petites aprèm avec eux, le départ est difficile. On s’attache très vite, on aimerait pouvoir en faire plus et rester plus longtemps… Quoi qu’il en soit nous ne pourrons jamais oublier cette rencontre avec les enfants le l’hôpital de Manzini.


p1050674.jpg




Rencontre des zoulous et des animaux de St Lucia

Après avoir passé quelques jours à Durban (2eme plus grande ville d’Afrique du sud), nous avons été rencontrer les zoulous dans un village pas loin de Eshowe. Nous avons visité le village, leurs habitations qui sont d’ailleurs assez particulières par leur forme ronde. Nous avons également assisté à un spectacle folklorique  de danse zoulou avec leur tenu traditionnelle.

Avant de reprendre la route pour St Lucia, nous avons croisé notre première globe trotteuse. Laurie, 23 ans originaire de Bordeaux, réalise à peu de chose prés le même parcours que nous mais à l’envers. Nous avons pu échanger de nombreuses infos et quelques bons plans. Ca fait toujours plaisir de pouvoir échanger sur cette passion des voyages qui nous lient. Nous la retrouverons peut être en Asie dans un mois ou bien à notre retour en France.

St Lucia, est une charmante petite ville, où il y a pas mal de choses à faire.

Nous avons embarqué à bord d’un petit bateau dans l’estuaire de St Lucia, pour aller observer pendant 2H  les crocodiles les hippopotames et quelques oiseaux! C’était génial mais comme ca n’a pas durée assez longtemps pour nous,  nous sommes alors retournés à pied là où se trouve les animaux pour pouvoir les admirer plus longtemps.  On a pu s’approcher de prés, c’était ouf ! Nous avons continué la balade et nous sommes tombés face à un troupeau de buffles, de zèbres et d’antilopes !!! C’est un truc de dingue de marcher et de rencontrer des animaux sauvages de tout les cotés ! On a aussi vu un phacochère, qui nous a d’ailleurs fait flipper. On a cru qu’il allait nous courser ! Mais c’est pas encore à ce moment qu’on s’est mis à courir…  c’est quand on a vu un énorme serpent passer entre nos jambes !!! On a tracé jusqu’à la voiture !!!

Super Séjour à St Lucia ! D’autant plus que ces 3 jours passés ici, ne nous on pas couté grand-chose. En effet,  c’est pour le moment ici où nous avons décroché le plus de sponsors ! 3 nuits de backpackers, un restau et une croisière en bateau gratos!

 p1050605.jpgp1050702.jpg

 









Magnifiques randonnées dans les montagnes du Drakensberg

Nous avons fait plusieurs randonnées dans les montagnes du Drakensberg, assez différentes les unes des autres, mais toutes géniales.

Le Drakensberg est une chaîne de montagnes d'Afrique du Sud et du Lesotho  qui se prolonge, au nord, au Swaziland. En Afrikaner cela signifie montagne du Dragon. Avec une altitude maximale de 3 482 m elle est la plus haute d’Afrique du Sud et jouit d’une beauté exceptionnelle. En raison de la quantité d’espèces végétales qu’elle abrite, et grâce à la plus grande collection d’art rupestre d’Afrique, la région est classée au patrimoine mondial.

Une des rando du Drakensberg les plus connues est celle pour atteindre les chutes de Tugela.

Pour atteindre le point de départ de cette randonnée il fallait faire 7 Km sur une route bien pourrie. La pire qu’on ait faite jusqu’a présent !  Nous étions plus très loin mais la voiture ne voulait plus monter la côte. (En même temps notre voiture n’est pas très adaptée pour ce type de route) On faisait que de patiner, la voiture commençait à chauffer et les pneus sentaient le cramé.  Déprimés on se dit alors que ça sera pas possible pour cette fois, tampis pour la randonnée.

Alors qu’on était en train de faire demi tour, un petit groupe de jeune sud africain sont arrivés et nous ont motivé et encouragé à continuer. « Aller faut y aller ca vaut le coup !! C’est une voiture de location alors c’est bon foncez et si ca passe pas et ben on poussera !!! Go go go !! Un des gars dirigeait Mehdi, un autre retirait les grosses pierres au milieu de la route et comblait les trous et les 3 autres poussaient la voiture !!!Et c’est passé ! Nous avons mis plus de 40 minutes à faire 20 mètres !

Et franchement ça va valait vraiment le coup, alors encore merci à eux !

La randonnée a durée 6H, c’était assez long mais pas difficile. Les sentiers étaient plutôt bien dessinés, donc on ne s’est pas perdu cette fois ci. La seule difficulté a été les 30 derniers mètres. En effet, pour atteindre le sommet de la montagne et voir les chutes de Tugela, il faut monter une grande échelle verticale. Autant dire que pour ceux qui on le vertige c’est mission impossible !

Et nous voila en haut, La vue est à couper le souffle!

p1050373.jpg

 p1050414.jpg


Nous avons ensuite repris la route direction Durban (Grande ville sur la cote Est du pays) où nous resterons quelques jours.




Un détour de quelques jours au Lesotho


Nous avons fait un petit détour au Lesotho où nous sommes restés 3 jours. Nous avons été camper dans le charmant village de Malealea.

Ici, la plupart n’ont pas d’emploi. Ils élèvent leurs propres bêtes (vache, mouton, chèvre) ou ont leurs propres jardins. Du coup lorsqu’une famille tue une de ses bêtes elle vend un peu de sa viande aux autres villageois et le manifeste en suspendant, sur le toit de son habitation, un drapeau de couleur rouge (rouge comme le sang). Si le drapeau est vert c’est qu’ils vendent des légumes (épinard ou salades), s’il est orange ou blanc c’est qu’ils vendent de la bière.

Nous avons fait une splendide randonnée de 8h00. Ca devait durer que 4h00 mais on s’est gouré de chemin ! On été crevé mais ça valait le détour. Mais enfin sur le coup c’était quand même bien flippant de se retrouver en pleins milieu des montages sans savoir où on était et sans où on devait aller. La nuit commençait à tomber et la pression commençait à monter. Pas facile de trouver quelqu’un ici, et encore plus difficile de trouver quelqu’un qui parle anglais ! Heureusement nous sommes tombé sur une petite fille qui a compris où nous souhaitions aller et qui nous a mis sur le bon chemin. Ouf nous sommes de retour au camping fatigué et affamé. Sauf qu’on avait rien prévu à manger. On pensait pouvoir se restaurer sur place mais il n’y avait rien ormis le repas proposé par le camping à 12€ par personne. Impossible :nous avons juste de quoi payer le camping ! Nous mangerons donc un vieux bout de pain qui trainait dans la voiture et la moitié d’un paquet de chips.

Pour le lendemain nous avons prévu le coup et avons acheté un paquet de riz et une boite de légume dans un petit magasin local. Et après avoir mangé, un couple de Néo-Zélandais rencontré la veille nous invite à manger un barbecue avec eux. Ce soir là nous mangerons deux fois. Le bon plan c’est qu’on ira passer quelques jours chez eux en Nouvelle Zélande (Auckland).

Dans la journée, nous sommes allés dans l’école maternelle du village de Malealea où nous sommes restés quelques heures à jouer avec les enfants. Ils sont 34 inscrits mais ne viennent pas tous tout les jours. Ils sont âgés de 3 à 6 ans. La salle de classe est toute petite mais très charmante avec sa forme ronde. Il y a pleins de sortes de jeux différents. Dès la maternelle ils apprennent déjà quelques mots d’anglais à travers des chansons. Au Lesotho, l’école est gratuite jusqu’à la fin de la primaire, et devient payante ensuite (environ 150 euros l'année)

Nous sommes finalement repartis du village en traversant une partie du pays avec Daniel (pris en stop) qui nous a raconté quelques histoires de sa vie et de son pays. Très belle rencontre !

Nous ne sommes vraiment pas déçus d’être venus au Lesotho. Ce pays est magnifique les habitants sont adorables et souriants.

 p1050654.jpg



De Cap Town à Bloemfontein, Notre deuxième semaine.

Pour notre deuxième semaine nous avons fait pas mal de route pour atteindre la ville de Bloemfontein. Nous avons traversé la Garden Road par la route 62, en s’arrêtant à Montagu ou encore à, Mossel Bay et Knysna. Ces deux dernières villes côtières sont très charmantes et très visitées par les voyageurs. Nous avons fait un stop très rapide à Port Elisabeth qui nous a cette fois ci moins plus. Nous avons ensuite continué en remontant vers Bloemfontein.

Concernant l’hébergement nous avons alterné nuit dans la voiture et nuit chez l’habitant. Les nuits dans la voiture ne sont pas désagréables. Les sièges se rabattent complètement donc nous sommes installés confortablement. Le réveil est matinal à cause du soleil qui se lève très trop (6H). Nous nous installons à des endroits sécurisés, comme dans les parkings de fast food où il y a des gardes toute la nuit (La nuit on ne se gare pas où on veut en Afrique du sud si on ne veut pas se faire dépouiller.) Nous sommes aventuriers mais pas fou non plus !

Puis nous passons aussi quelques nuits chez l’habitant. Pendant notre visite du parc naturel de Tsitisikamma (Parc ou la végétation est extrêmement dense) nous décidons de suivre un panneau ou est inscrit « Dolphin View ». Dans l’espoir de voir des dauphins nous empruntons cette route. Après 6Km de route toute déglinguée où nous avons failli faire demi tour au moins 10 fois par peur de rester bloqué , nous arrivons enfin au bout de la montagne face à la mer. Alors que nous profitions de la vue exceptionnelle une femme d’une 60ene d’années viens nous voir et nous propose de louer un ces Lodges pour la nuit. Nous lui expliquons que notre budget ne nous le permet pas. Très naturellement elle proposera alors de dormir chez elle gratuitement.  Un truc de fou ! Et n’ayant qu’un morceau de pain avec nous elle nous prépare à manger. Nous nous sommes bien régalés avec ses délicieuses lasagnes ! Ensuite elle nous  a invité à passer la soirée autour d’un verre de vin avec elle et ses invités (Un couple de sud africain en lune de miel et une famille allemande en vacance).

Nous avons continué notre route pour arriver à Bloemfontein, où nous avons rejoint Swann, que nous avions contacté au préalable via le site coushesurfing. Ce site est fantastique pour ceux qui veulent voyager pour pas cher tout en rencontrant des personnes pour échanger. Swann à 50 ans elle vit dans une charmante maison avec son fils (Théoniel), sa fille (Michann), ses 2 chiens et ses 7 chats ! Originaire de la région de Bloemfontein, elle nous a donné quelques bons plans à faire aux alentours. Le premier soir nous sommes allés, avec elle, voir le coucher de soleil depuis l’unique réserve naturelle située en pleine ville.

Aujourd’hui nous sommes allés pic niquer dans une réserve. Après avoir négocié le prix de l’entrée (Mehdi n’a pas obtenu son master négociation pour rien !) nous allons à la recherche des lions. On nous a dis qu’il y avait 3 lions dans le parc, mais il faut un peu de patience pour les trouver.. Pour ceux qui connaisse Morgane c’est un véritable défit ! Après 40 minutes de recherche dans la brousse nous tombons nez nez à nez avec les 3 lions ! Ils étaient en train de dévorer une carcasse. SPECTACLE IMPRESSIONNANT ! Nous nous sommes approchés à 2 mètres d’eux. Juste énorme !

Ce soir nous repasserons la soirée avec Swann et sa famille. Pour info C’est une famille de blancs. Et oui pour ceux qui ne connaissent pas ce pays, même si c’est l’Afrique il y a des noirs mais aussi des blancs. A l’école ils apprennent essentiellement deux langues, l’anglais et l’afrikaans. (d’un point de vue sonore L’afrikaans se rapproche de l’hollandais) Il y a aussi certaines régions où ils parlent leur propre dialecte comme le Zoulou par exemple.

Nous partirons demain pour le Lesotho ( ce petit pays indépendant qui se trouve au milieu de l’Afrique du sud) ou nous resterons quelques jours. On espère que vous aimer nous lire, en tout cas nous ont kiffe notre voyage !


p1050061.jpg



 

De Cape town au Cap de Bonne Espérance...

Après 5  jours passés au Cap, voici un petit résumé de notre parcours, de nos impressions et de nos aventures… Désolé d’avoir tardé à écrire mais la connexion internet est difficile.

18/10/12 : Nous sommes arrivés à l'aéroport de Cape Town en pleine nuit. Nous avons ensuite pris un taxi pour rejoindre notre hôtel (hôtel que l’on avait réservé dans la journée sur trivago : 26 euros pour deux petit déj inclus).
Le prix proposé par le taxi était correct  par rapport à ce qu’on avait vu sur les blog des autres voyageurs, donc nous n’avons même pas eu à négocier. Mais du coup on avait un peu peur, on cherchait l’entourloupe. Puis finalement aucun souci, il nous a déposé à l'hôtel en nous faisant une petite visite by night et en ajoutant quelques petites blagues qu’on comprenait pas.
Alors pour ce qui était de l'hôtel, c’était pas la grande classe, mais ca fera l'affaire... On avait trop hâte de prendre une bonne douche pour se décrasser, mais pas de bol ca sera une douche bien froide! L'eau chaude ne fonctionne pas (et ne fonctionnera pas non plus les jours suivants).


19/10/12 : Pour notre premier jour la météo n'était pas super, c'est sous la pluie que nous avons découvert Cape Town. Mais on y reste la semaine, d'ici là le temps devrait s'améliorer.  « La Ville Mère » c’est le nom que l’on donne au Cap, ville la plus ancienne d’Afrique du Sud et capitale législative du pays, où siège le Parlement. La ville est dominée par la Montagne de la Table (Table Mountain), tranchée net à son sommet et dont les pentes tombent en falaises à pic avec un dénivelé de 1000 m.

20/10/12 : Pour notre deuxième jour le temps était bien meilleur donc on a pu profiter de la ville. La ville de Cap Town est magnifique malgré les disparités flagrantes. On remarque rapidement que les blacks font toujours les petits boulots, quand ils en ont un (ménage, vigile sur parking, travaux…) et que les blancs sont toujours au management.

Nous avons pris le petit déjeuné à notre hôtel (un english breakfast, c'est-à-dire œuf, tomate, haricots, toasts et bacon pour morgane)

Ensuite nous avons finalement été dans un ciber café pour louer une voiture. Il s’avère que la voiture sera bien plus pratique et presque aussi cher que les moyens de transport.  On récupèrera la voiture le lendemain et on la rendra un mois plus tard. On espère qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise lorsqu’on va la récupéré, genre des frais supplémentaires, ou une assurance obligatoire…

Ensuite nous avons marché dans le centre ville. C’est assez surprenant, la ville est tres développée, il y a de grands batiments, de superbes hotels, les rues sont tres chic. Ensuite on avait un petti creu alors on s’est areter dans un petit supermarché ou on a acheter du poulet aux legume avec du riz, c’était delicieu ! et le tout pour 3 euros pour deux. On était content car en général la nourriture n’est pas exceptionnelle. Il y a beaucoup de mal bouffe, il y a un nombre fou de fast food, et de fish ans chips.

D’un point de vue général le coup de la vie est un peu moins cher qu’en France. Si on fait la comparaison avec  Le menu big mac, ici il est a 4 euros alors qu’il est a plus de 5 euros en France.

Dans les rues il y a beaucoup de petits groupes qui chantent dansent et jouent de la musique.L’atmosphère est vraiment sympa.

La  ptite galère de la journée : Par précaution nous mettons des cadenas sur nos sacs afin de ne rien se faire voler, sauf que le cadenas qui ferme la pochette du haut du sac de morgane est cassé, donc là c’est sur quon risque pas de se faire voler car même nous on ne peu plus attraper les choses qu’il y a dedans VDM

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site