A la Paz chez le médecin

Nous avons survolé une nouvelle fois l’Amazonie et sommes  de retour à la Paz. L’arrivée est rude car nous passons de  0 à 4000 mètres d’altitude. Jusqu’à présent notre organisme n’avait pas trop souffert du mal des montagnes mais cette fois là c’est assez dur ! Après 100 mètres de marche nous sommes radicalement essoufflés et ne pouvons même plus marcher !

La Paz est une grande ville  construite en altitude. Ses différents quartiers s'étalent entre 3.200 m et 4.100 m d'altitude.

Nous sommes toujours sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes et même si le soleil brille en cette période de l'année, les températures restent fraiches

Morgane commence vraiment à se sentir de moins en moins bien. Comme toujours on pense que c’est le soleil de la journée qui à tapé trop fort ou bien que c’est le sandwich de la veille qui n’était pas hyper frais, mais que demain ca ira mieux.

Et puis au bout de 3 jours insupportables  (on vous épargne les détails) on se dit que notre corps qui, jusqu’à présent, avait été notre meilleur ami n’est en réalité pas infaillible, et qu’un passage chez le médecin s’impose avant que la situation ne devienne critique.

Le pronostique des médecins : une sorte de salmonellose mixée au mal des montagnes aigue. Sympa ! Juste de quoi affoler les parents !

Mais les médicaments (qui d’ailleurs s’achètent à l’unité dans les pharmacies) et la coca auront fait rapidement leurs effets. 

La Paz - Bolivie - Tour du monde

<-- Tarzan et Jane en Amazonie

La Descente de la mort en VTT -->




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site