Notre expérience inoubliable à l'orphelinat!

 Nous avons passé quelques jours inoubliables à l’orphelinat Our Home à Phnom Penh !

Nous sommes arrivés un soir à la capital du Cambodge et comme prévu Hang Vibol, le gérant de l’orphelinat,  est venu nous chercher pour nous emmener directement à l’orphelinat. Déjà là on était un peu surpris, on était un peu méfiant, avec toute les arnaques qu’il existe dans le milieu de l’humanitaire.

Après 30 min de route nous arrivons finalement à l’orphelinat. Quelques enfants jouent dans la cour. Certains jouent aux billes, d’autres à l’élastique. Notre arrivée ne semble pas les déconcentrés de leur quotidien même si au fur et à mesure de plus en plus d’enfants viennent nous poser quelques questions.  Nous sommes invités à passé à table. On se regarde avec Mehdi, sourire jaune au coin des lèvres, on s’est tout de suite compris.   On voulait du local, et ben là on est servi ! On n’avait pas osé le poisson jusqu’à présent sauf que c’est ce qu’il y a au menu donc cette fois on y échappera pas. Malgré l’aspect assez particulier, nous devons gouter pour ne pas vexer la cuisinière. Puis finalement c’était  très bon ! Nous avons super bien manger les jours suivant également !!!

L’orphelinat compte environ 90 enfants de 5 à 19ans.  Il y a un dortoir pour les garçons et un pour filles qui sont un peu moins nombreuses. Au sein du centre il y a une école primaire où les enfants y vont 5 jours par semaine. En plus de leurs cours traditionnels,  ils ont la possibilité d’apprendre l’anglais et ou le français lorsque des volontaires sont présent.

Le président de l’orphelinat est totalement dévoué à l’orphelinat. Il  a mis sa vie de coté pour s’occuper de tous ces enfants de la rue qu’il considère comme sa propre famille. En ces temps difficile, il a même mis sa maison en location pour pouvoir nourrir les enfants. Tel un père de famille il réfléchi au jour où il lui arrivera quelque chose. « Est-ce que quelqu’un sera là pour nourrir les enfants ? » nous a-t-il dit d’un ton émouvant.

Pendant ces quelques jours passés ici, nous avons effectué diverses activités.

Tout d’abord, nous avons mis nos connaissances en application en créant  des outils de communication afin d’aider l’orphelinat à obtenir des dons et des parrainages d’enfant. Nous avons aussi passés beaucoup de temps avec les enfants qui demandent énormément d’affection et de tendresse. Mehdi s’est transformé en entraineur de foot et en  cuisinier de pain perdu quant à elle Morgane est devenu chorégraphe et coiffeuse (enfin c’est un bien grand mot car elle a surtout passé beaucoup de temps à laver et démêler les nœuds des cheveux des filles) Entre deux parties de billes, nous avons fait des dessins et de la peinture avec les enfants qui étaient  ravis d’avoir l’occasion de mettre en avant leur côté artistique. Ces enfants  ont aussi une soif d’apprendre impressionnante ! Ils venaient vers nous pour qu’on leur apprennent un peu d’anglais et/ou de français. Pour être un peu plus ludique nous avons joué au pictionary et ils devaient donner les mots en anglais.

Nous avons aussi fait la fête le temps d’une soirée. Charlotte et Amelien, deux infirmier volontaires, avaient fait livrer des cadeaux de noël pour les enfants. Et ce soir là il y avait du coca et de la musique, autant vous dire que pour eux c’était la big party !!! On a dansé avec eux et morgane à fait fureur avec sa choré Michael Jackson. Ils étaient trop contents !

Malgré leur passé souvent douloureux, ce sont des enfants pleins de vie, avec une gentillesse et une politesse hors du commun. Ça a été un réel plaisir de passer des moments avec eux. Ce sont des amours auxquels on s’attache rapidement et qu’on fini par vouloir adopter ! C’est vraiment difficile d’expliquer ce que nous avons vécu et ressenti, mais nous souhaitons à chacun de pouvoir vivre une expérience comme celle-ci.

On leur souhaite tout le bonheur du monde !


p1090480.jpg

Un peu d'histoire... -->



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site