Chili

Les merveilles d'Atacama


C’est avec grand plaisir que nous voilà de retour au Chili pour quelques jours. Nous sommes très heureux de retrouver les Chiliens que nous adorons !

Après deux jours d’autostop nous voilà bien arrivés dans le charmant village de San Pedro de Atacama. San Pedro est une oasis située dans le désert d’Atacama au nord du Chili. Et même si le lieu est très touristique il conserve une certaine authenticité que nous apprécions. A San Pedro les possibilités d’excursions sont nombreuses. Nous avons opté pour 3 d’entre elles.

Nous avons été observer le couché de soleil depuis la vallée de la lune pour observer une impressionnante métamorphose du paysage. Cette vallée doit son nom à ses reliefs (érodés par des siècles d’eau et de vent) qui ressemblent à ceux de la lune.

La vallee de la lune - Atacama.jpg

C’est dans le petit matin glacial que nous partons pour visiter le champ de geysers le plus haut du monde. Nous sommes à 4300 mètres d’altitude, il fait froid, très froid !! Au lever du jour quand les contrastes de température sont maximum, les vapeurs s'élèvent, le spectacle est grandiose. Il y a aussi des sources d’eau chaude qui donnent vraiment envie de s’y baigner mais la température extérieure nous dissuade un peu, enfin pas Mehdi qui ira finalement se baigner Morgane s’est contenté d’y tremper les pieds.

p1010909.jpg

Ensuite c’est en direction la Laguna Cejar que nous nous dirigeons. Ce lagon possède une concentration en sel très importante ce qui nous fait flotter immédiatement. L’expérience est vraiment sympa jusqu’à ce qu’on sorte de l’eau et que le sel nous tiraille la peau.

Laguna C.jpg

Nous sommes émerveillés par ces quelques jours passés à San Pedro de Atacama. Encore pleins de belles images que nous emportons avec nous…


<-- Grève des bus, on passe en mode Auto-stoppeurs!



Trek "W" dans le parc Torres Del Paine


Nous repassons au Chili pour aller à Puerto Natales, ville depuis laquelle commence le fameux trek « W » dans le parc Torres Del Paine.  Ce circuit doit son nom à sa forme en W.

Le-w-torres-del-paine

Une de nos plus grosses appréhensions pour ce trek était notamment la météo qui est très capricieuse en Patagonie. Dans une même journée on peut voire défiler les 4 saisons !

A peine arrivés on se renseigne sur les prévisions météo, et les deux prochains jours s’annoncent ensoleillés, ce qui nous encouragent à le faire (Oui car jusque là on hésitait encore lol). Alors on ne perd pas de temps, on se prépare pour le trek ! On va faire les courses, on loue un réchaud et une petite casserole, on prépare nos sacs et au lit. Un peu angoissé, on a eut du mal à trouver le sommeil, enfin surtout Morgane !

Réveil 6H30, petit dej, et hop on monte dans le bus direction le parc Torres del Paine.

Nous commençons notre rando (par l’Est ) sous un soleil éclatant ! Nous posons la tente en 2 minutes. (On pourrait faire une démo tellement on a l’habitude !) Puis on dépose nos sacs pour ne pas à avoir à les porter la première journée.

Trek

Trek

Ca monte furieusement mais le soleil nous donne de l’énergie ! Nous arrivons au Torres, les fameuses tours en granites qui sont un peu l’emblème du parc. C’est Magnifique ! 

Nous faisons une pause sandwich (Non pas au thon, qu’on ne me parle plus de thon d’ailleurs !!) Chaque midi ca sera 3 tranches de pain de mis avec 3 tranches de gouda et des crackers. Ca ne vend pas du rêve, mais on apprécie bien ! Après 8 heures de marche nous voilà de retour à notre tente. Les températures commencent à chuter. On se prépare rapidement de la purée (le lait qui devait d’ailleurs nous servir une 2eme fois pour refaire de la purée, a été renversé ! ca commence bien !!!)

Ensuite on file vite dans nos duvets, mais le froid nous aura empêchés de dormir… !

Au matin, nous plions la tente, rangeons nos duvets et partons avec nos sacs chargés de provisions. Ils pèsent environs 10Kg, soit un peu plus légers que d’habitude. Mais après quelques heures sur le dos on commence déjà à sentir quelques douleurs dans les épaules. Ce qui est bien c'est qu'il n'y a pas besoin de porter tout le temps 3 litres d'eau avec soi. De nombreux ruisseaux provenant directement des glaciers coulent un peu partout, l'eau est fraîche et délicieuse!

Pour ce deuxième jour le soleil nous accompagne toujours, c’est super. Mais les lendemains la météo est moins clémente ! La pluie et le vent glacial sont maintenant de la partie !

Malgré tout, les paysages sont toujours très beaux, même si c’est évidement moins agréable. Nous avançons dans la vallée Francès, sur notre gauche il y a un glacier à droite des majestueuses cuernos (montagnes). Avec la pluie et les nuages cela donne un tableau mystique.


Trek

Les panoramas sont toujours superbes. Les couleurs de l’automne rendent le paysage encore plus spectaculaire.

On s’arrête souvent pour une pause photo (parfois c’est juste un prétexte pour faire une pause tout court !) oui parce que ce qu’on ne voit pas sur les photos c’est les moments où on craque, les moments où on en peu plus et où on voudrait faire venir un hélicoptère pour nous sortir de cet enfer ! Voila en quelques mots ce que ca donne :

« Raz le bol d’être là, je caille, j’ai mal partout, et en plus j’ai la dalle ! Nan mais sérieux qu’est ce que je fou là, je suis en voyage pas en stage de survie ! C’est bon j’arrête! Mais ... on continu de marcher, de toute façon il n’y a que nos jambes qui nous sortirons d’ici.  Et puis… quelques instant plus tard, en regardant la beauté de l’environnement dans laquelle on se trouve, on regrette ce qu’on vient de dire… Et ca devient « Houaa c’est beau quand même ! On en a de la chance ! »

Fatigué, complètement trempé et gelés, nous tentons désespérément de se faire sponsoriser dans un refuge. Et c’est Ok !! Sérieux y a pas à dire les Chiliens sont vraiment adorables ! On pourra donc faire sécher notre unique pantalon, être au chaud, et passer la nuit dans un lit !!

Le dernier jour nous ferons un aller retour sur la dernière barre du W pour aller voir le glacier Grey. C’est une immense langue de glace coupée en deux par une ile rocheuse avant de plonger dans le lac. Similaire au Perito Moreno en Argentine, les sensations sont les mêmes ! Impressionnant !

 Trek

Nous rentrons fiers et heureux d’avoir fini ce trek. Nos yeux sont remplis d’images incroyables, nos esprits sont libérés, et nos corps attendent  la douche chaude et un bon repas !!!

Trek


Article suivant : Au bout du monde à Ushuaïa -->



Puerto Varas - Le volcan Osorno - Et le Restau de David

Volcan Osorno

Après quelques heures de bus nous voilà arrivés à Puerto Varas où nous sommes accueillis par David, originaire d’Equateur. Il nous amène au pub voir la fin du match de foot Chili – Bolivie. Après avoir fêté la victoire du Chili, il nous accueille chez lui où nous resterons quelques jours. David nous conseille de faire une petite marche pour aller admirer le volcan Osorno.

Après cette agréable journée il nous propose d’aller diner dans le restaurant où il travaille ! Il nous aura chouchoutés pendant tout le repas ! Allé c’est parti, Pisco Sour à volonté ! C’est un cocktail préparer avec du pisco ( une eau de vie de raison ), ensuite, après quelques Céviche (marinade de saumon servie froid) une petite dégustation de crabe, hum un délice ! Puis nous nous sommes régalés avec du congre et l’excellent saumon (très réputé dans la région)

Encore de belles découvertes gustatives !


p1000151.jpg



Poème de Selim


Nous avons reçu il y a quelques jours un Poème de la part de Selim (Elève de la classe de CM1 de l'école Anne Frank de Magny en Vexin). Cela nous a beaucoup touché, et nous sommes très fiers donc nous vous le partageons:


Bonne chasse,

Selim - Classe CM1 Ecole Anne frank .jpg


Où es-tu toi l’petit tatou ? te terres-tu sous la terre ?

Ah ! tu te tais, me taquines, me tritures , me titilles

M’asticotes et te carapates ?

Lors, quant à moi, tatillon que je suis,

J’attendrai de te trouver et te traquer

Dans ton terrier…, tôt ou tard,

Tentative(très) atavique de fabriquer cette petite guitare

Qu’on appelle Charango

Dans ces contrées lointaines

De l'Amérique Latine.




Nos premières découvertes culinaires

Grâce à nos amis Chiliens, Cata et Félipé, nous avons fait quelques découvertes culinaires! 

A commancer par les délicieuses Empanadas (Que nous retrouverons sans doute dans les autres pays d'Amérique du sud). Cela ressemble à une mini calzone remplis de toutes sortes de farces et d'ingrédients. 

Ensuite le Sandwich Vienesa italiano qu'on peut acheter dans de nombreux stands de rue est aussi délicieux. Il ressemble à un hot dog mais à la place de la moutarde c'est de l'avocat et des tomates! Humm L'avocat est juste excellent ici! Et il prend une part importante dans la gastronomie du pays. Cata et Félipé nous en ont même proposé au petit déjeuner sur du pain chaud.

Puis pour notre dernière soirée à Santiago nous avons été invité chez des amis à eux, pour  regarder le Match de foot Chili-Pérou et pour découvrir le fameux "Assado" (barbecue) qui est très populaire. Nous avons passé une super bonne soirée malgré le fait que nous notre espagnol ne soit pas du tout au point. Les Chiliens sont vraiment cool! Pour ne pas venir les mains vides nous avions préparé un gateau au yaourt avec des pommes qui n'est pas resté plus d'une minute sur la table! On en déduit qu'ils ont aimé.


p1000096.jpg



A Santiago chez des Chiliens

A notre arrivée à Santiago nous avons été hebergé par Cata et Félipé, un couple de jeunes Chiliens, avec qui nous étions entré en contact grâce au site "Couchsurfing". Pendant ces 4 jours passés avec eux, nous avons appris pas mal de choses sur la culture de leur pays (en même temps c'était pas difficile, nous avions zéro culture sur le Chili) 

Ils nous ont d'alleurs fait écouter une musique de Victor Java, que nous vous partageons ci dessous.

 

Bon la musique en soit n'est pas vraiment notre tasse de thé. Pourtant, il y a dans la musique du chilien Victor Jara quelque chose de poignant. 

Le 11 septembre 1973, la république du président Allende est renversée par le général Pinochet, et le Chili sombre dans la dictature. Dans la foulée, le régime emprisonne et tue à tour de bras. Tout les opposants sont impitoyablement torturés, et bien souvent mis à mort, comme le chanteur auteur compositeur Victor Jara.

L’écrivain Miguel Cabezas, présent le jour de sa mort a raconté la scene: 

"On amena Victor et on lui ordonna de mettre les mains sur la table. Dans celles de l’officier, une hache apparut. D’un coup sec il coupa les doigts de la main gauche, puis d’un autre coup, ceux de la main droite. On entendit les doigts tomber sur le sol en bois. Le corps de Victor s’écroula lourdement. On entendit le hurlement collectif de 6000 détenus. L’officier se précipita sur le corps du chanteur-guitariste en criant : « Chante maintenant pour ta putain de mère », et il continua à le rouer de coups. Tout d’un coup Victor essaya péniblement de se lever et comme un somnambule, se dirigea vers les gradins, ses pas mal assurés, et l’on entendit sa voix qui nous interpellait : « On va faire plaisir au commandant. » Levant ses mains dégoulinantes de sang, d’une voix angoissée, il commença à chanter l’hymne de l’Unité populaire, que tout le monde reprit en chœur. C’en était trop pour les militaires ; on tira une rafale et Victor se plia en avant. D’autres rafales se firent entendre, destinées celles-là à ceux qui avaient chanté avec Victor. Il y eut un véritable écroulement de corps, tombant criblés de balles. Les cris des blessés étaient épouvantables. Mais Victor ne les entendait pas. Il était mort."






Arrivés au Chili: Retour vers le passé!

Pour la première fois nous avons fait un retour dans le passé! Nous voila arrivés avant même d'être partis!!!

Auckland - Santiago:

Départ le 20 mars 2012

Arrivée le 19 Mars 2012

Nous avons eut 12 heures pour apprendre l'espagnol!

et bin c'est pas gagné!!!

p1130783.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site