Trek "W" dans le parc Torres Del Paine


Nous repassons au Chili pour aller à Puerto Natales, ville depuis laquelle commence le fameux trek « W » dans le parc Torres Del Paine.  Ce circuit doit son nom à sa forme en W.

Le-w-torres-del-paine

Une de nos plus grosses appréhensions pour ce trek était notamment la météo qui est très capricieuse en Patagonie. Dans une même journée on peut voire défiler les 4 saisons !

A peine arrivés on se renseigne sur les prévisions météo, et les deux prochains jours s’annoncent ensoleillés, ce qui nous encouragent à le faire (Oui car jusque là on hésitait encore lol). Alors on ne perd pas de temps, on se prépare pour le trek ! On va faire les courses, on loue un réchaud et une petite casserole, on prépare nos sacs et au lit. Un peu angoissé, on a eut du mal à trouver le sommeil, enfin surtout Morgane !

Réveil 6H30, petit dej, et hop on monte dans le bus direction le parc Torres del Paine.

Nous commençons notre rando (par l’Est ) sous un soleil éclatant ! Nous posons la tente en 2 minutes. (On pourrait faire une démo tellement on a l’habitude !) Puis on dépose nos sacs pour ne pas à avoir à les porter la première journée.

Trek

Trek

Ca monte furieusement mais le soleil nous donne de l’énergie ! Nous arrivons au Torres, les fameuses tours en granites qui sont un peu l’emblème du parc. C’est Magnifique ! 

Nous faisons une pause sandwich (Non pas au thon, qu’on ne me parle plus de thon d’ailleurs !!) Chaque midi ca sera 3 tranches de pain de mis avec 3 tranches de gouda et des crackers. Ca ne vend pas du rêve, mais on apprécie bien ! Après 8 heures de marche nous voilà de retour à notre tente. Les températures commencent à chuter. On se prépare rapidement de la purée (le lait qui devait d’ailleurs nous servir une 2eme fois pour refaire de la purée, a été renversé ! ca commence bien !!!)

Ensuite on file vite dans nos duvets, mais le froid nous aura empêchés de dormir… !

Au matin, nous plions la tente, rangeons nos duvets et partons avec nos sacs chargés de provisions. Ils pèsent environs 10Kg, soit un peu plus légers que d’habitude. Mais après quelques heures sur le dos on commence déjà à sentir quelques douleurs dans les épaules. Ce qui est bien c'est qu'il n'y a pas besoin de porter tout le temps 3 litres d'eau avec soi. De nombreux ruisseaux provenant directement des glaciers coulent un peu partout, l'eau est fraîche et délicieuse!

Pour ce deuxième jour le soleil nous accompagne toujours, c’est super. Mais les lendemains la météo est moins clémente ! La pluie et le vent glacial sont maintenant de la partie !

Malgré tout, les paysages sont toujours très beaux, même si c’est évidement moins agréable. Nous avançons dans la vallée Francès, sur notre gauche il y a un glacier à droite des majestueuses cuernos (montagnes). Avec la pluie et les nuages cela donne un tableau mystique.


Trek

Les panoramas sont toujours superbes. Les couleurs de l’automne rendent le paysage encore plus spectaculaire.

On s’arrête souvent pour une pause photo (parfois c’est juste un prétexte pour faire une pause tout court !) oui parce que ce qu’on ne voit pas sur les photos c’est les moments où on craque, les moments où on en peu plus et où on voudrait faire venir un hélicoptère pour nous sortir de cet enfer ! Voila en quelques mots ce que ca donne :

« Raz le bol d’être là, je caille, j’ai mal partout, et en plus j’ai la dalle ! Nan mais sérieux qu’est ce que je fou là, je suis en voyage pas en stage de survie ! C’est bon j’arrête! Mais ... on continu de marcher, de toute façon il n’y a que nos jambes qui nous sortirons d’ici.  Et puis… quelques instant plus tard, en regardant la beauté de l’environnement dans laquelle on se trouve, on regrette ce qu’on vient de dire… Et ca devient « Houaa c’est beau quand même ! On en a de la chance ! »

Fatigué, complètement trempé et gelés, nous tentons désespérément de se faire sponsoriser dans un refuge. Et c’est Ok !! Sérieux y a pas à dire les Chiliens sont vraiment adorables ! On pourra donc faire sécher notre unique pantalon, être au chaud, et passer la nuit dans un lit !!

Le dernier jour nous ferons un aller retour sur la dernière barre du W pour aller voir le glacier Grey. C’est une immense langue de glace coupée en deux par une ile rocheuse avant de plonger dans le lac. Similaire au Perito Moreno en Argentine, les sensations sont les mêmes ! Impressionnant !

 Trek

Nous rentrons fiers et heureux d’avoir fini ce trek. Nos yeux sont remplis d’images incroyables, nos esprits sont libérés, et nos corps attendent  la douche chaude et un bon repas !!!

Trek


Article suivant : Au bout du monde à Ushuaïa -->



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site