Billets de med-et-morgane

Billets de med-et-morgane

Accueil incroyable par les enfants de Magny et la mairie!!

Voilà plus d’un mois que nous sommes rentrés ! On a été bien long à écrire un nouvel article mais il nous fallait du temps pour nous remettre de nos émotions ! Après 8 mois d’absence il y en a du monde à retrouver et des choses à raconter !!

Commençons d'abord par vous raconter notre retour...

Nous avons été accueillis à midi à  l’aéroport de Roissy  par notre troupe de fan avec leurs Tshirts et leurs affiches soigneusement préparées ! Que c’est bon de revoir la famille !!

retour tour du monde

Puis à 15H direction la salle des fêtes où nous attendaient les enfants des écoles de Magny ainsi que la mairie pour un accueil des plus fantastique !

Chorale, cadeaux, bisous, buffet, discours, expositions, poèmes… Que d’émotions !

Les jambes fléchissent, la voix tremble et les larmes dans les yeux… Difficile d’exprimer sa joie !

Voici quelques extraits en vidéo de ce retour formidable !

Nous en profitons ainsi pour remercier les enfants mais aussi et surtout les professeurs pour tout le travail effectué, avec une pensée spéciale à Corinne qui s’est investit 200% dans cet échange !

Merci également à la Mairie de Magny pour leur soutien dans la réalisation de notre projet ainsi que pour accueil parfait!

Vidéo de la Bolivie

Quelques minutes de voyage en Bolivie...


+ La descente de la mort en VTT...

Notre coup de coeur d'Asie

Le Laos - Notre coup de coeur d'Asie... en vidéo

Enfin les vacances!

Avant de rentrer en France nous avions prévu quelques jours de battement à Madrid en Espagne !

D’une part ça permettait de nous mettre à jour sur le blog mais ça nous permettait aussi et surtout de nous accorder quelques jours de farniente! Nous avons loué un petit appartement dans une résidence avec piscine un peu a l’écart de la ville.

En effet, la vie de backpakers c’est quand même fatiguant!

Ca faisait 8 mois que nous n'avions pas dormi plus de 4 nuits au même endroit, alors là c’est le grand repos ! Nos stress ! Pas de sac sur le dos, pas besoin réserver de bus, ni de chercher un endroit ou dormir ce soir, pas de check out, pas besoin de chercher quoi manger, pas de conversion pesos, rands, ou encore boliviano, on ne se demande pas non plus ce qu’on fera le lendemain et où est-ce-qu’on ira! Cette fois on aime être occupé à ne rien faire !

 C’est trop bon de se sentir en vacances ! Langue tirée

Madrid - Tour du Monde

La région de Colca et les Condors

À 180 km au nord d’Arequipa nous partons à la découverte du Canyon de Colca. Le Canyon de Colca fait deux fois la profondeur du Grand Canyon au Etats Unis, et fut longtemps considéré comme le plus grand de la planète, jusqu'à ce qu’on découvre que son voisin le Canyon de Cotahuasi le dépassait de 163 mètres.  Le dénivelé du canyon de Colca est de 3 200 m et il s’étend sur une centaine de kilomètres.

En minibus nous partons donc visiter cet impressionnant canyon et découvrons aussi une région d’une beauté stupéfiante qui offre de beaux paysages entourés de terrasses pre inca, de glaciers et d’authentiques villages Andins.

      Pérou Pérou

     Pérou Pérou Pérou 

Ce qui nous fascine en particulier, ce sont en effet les milliers d'hectares de terrasses (andenes) harmonieusement dessinées et sculptées dans la montagne par les indiens Colluhuas, une civilisation de 1000 ans plus ancienne que celle des Incas. 

 p1030577.jpg

L’excursion nous amène ensuite jusqu'à la «  Cruz del Condor » Mirador pour observer le vol majestueux du condor. Ici la probabilité d’en voir est élevée car des familles de condors andins habitents les parois rocheuses des montagnes. Et c’est un véritable spectacle qui s’offre à nous!!! De nombreux condors évoluent sans effort au gré des courants ascendants venus du canyon et s’approche juste au dessus de nos tête. C’est impressionnant la grandeur de cette animal ! Le condor pèse plus de 10 kgs et possède une envergure de plus de 3 mètres. Nous en avions vu en Argentine mais pas de ci prêt.

Condor PérouCondor Pérou

Le condor est l’oiseau sacré et vénéré dans le monde Inca parce que c’est lui qui approche le soleil de plus près.

<-- Machu Picchu nous y voilà!



Machu Picchu nous y voilà!

Nous voilà arrivés au Machu Picchu ! Ce lieu représentait pour nous quelque chose d’important outre le fait que ce soit une des merveille du monde, cela représente aussi bientôt la fin d’une grande Aventure... On se disait "le Machu Picchu c’est encore loin… Quand on y sera ca sera bientôt la fin"... et nous y voilà !

Machu Picchu Tour du monde


Alors qu’est ce que c’est le Machu Picchu ?!?

Le Machu Picchu est une des rares cités inca à être restée intacte. La cité construite en haut de montagnes escarpées a été découverte en 1911. Elle comprend 250 constructions taillées dans le granite, composées de maisons et de temples. Les murs ne portent aucune trace de son histoire, ni gravure, ni dessin, ce qui lui confère sa mystérieuse histoire… Les murs de granite (construit sans mortier tenus seulement par des pierres parfaitement taillées) n’ont pas bougés de plus de 500 ans et témoignent de la grande maitrise des ingénieurs et des artisans inca!!!

       Machu Picchu Machu Picchu Tour du monde

Terrasse de Machu Picchu

Afin d’éviter les pluies torrentielles qui déclenchaient des glissements de terrain ils avaient mis en place un système de drainage les plus remarquables. En effet, avant de passer à la phase de construction, les ingénieurs Incas ont consolidé toute la montagne en fabriquant de gigantesques contreforts en forme de terrasses. Elles sont fondamentales pour drainer les quantités d'eau de pluies, ce sont les véritables piliers de la cité.

La cité profite aussi d’un ingénieux système de fontaine provenant d’une source qui jailli plus haut dans la montagne afin de permettre à tout les habitants de la cité de bénéficier d’eau claire.



Ce lieu sucite encore pleins de mystères...Qui a construit cet édifice titanesque dans un endroit presque inaccessible ? Comment les bâtisseurs ont fait pour transporter ces roches massives à une telle altitude ? Pourquoi ont il braver autant de difficultés? Et comment ont-ils fait pour tailler les pierres avec un tel art, sans mortier, pour les tenir ensemble ? Et pourquoi Machu Picchu a-t-il été laissé à l'abandon ?

Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à toutes ces questions avec certitude et nous vous proposons un petit reportage proposant plusieurs théories vous laissant ainsi vous faire votre propre opinion : Reportage Machu Picchu

Nous avons été vraiment impressionné par la beauté de cette cité mais aussi par l’harmonie de la nature qui l’entoure. 

Machu Picchu

<-- Nuit insolite à Cusco

La région de Colca et les condors --> 



Nuit Insolite à Cusco

Par ce qu’on voulait encore plus d’insolite nous avons décidé de passer une petite nuit à l’hôpital de Cusco ! Non non cette fois on n’avait rien décidé du tout le médecin l’a fait pour nous !

On nous a donc installé tout les deux ( Oui parce que Mehdi est malade aussi maintenant!) dans une grande chambre, et après une journée et une nuit sous perfusion et oxygène nous repartons le lendemain pour poursuivre notre chemin. C’est toujours pas la grande forme mais avec les antibiotiques ca ira mieux de jour en jour.

Malade en Tour du Monde


<-- Les Iles flottantes du lac Titicaca

Machu Picchu nous y voilà -->




Les Iles flottantes du lac Titicaca


Nous avons passé la frontière mais on ne le ressent pratiquement pas. Les traits des visages sont similaires, la langue est la même et on retrouve aussi les mêmes costumes, un peu plus loin on verra surement des différences.

Nous avons décidé d’aller faire un tour sur le lac Titicaca, mais cette fois ci du coté Pérou. On ne vous avait pas tellement parlé de ce lac dont nous connaissons tous le nom. Mais qu’a-t-il de si particulier ?

Le lac Titicaca est en fait le plus haut lac navigable du monde (3800m). Il a une superficie de 8200 km2, ainsi il est si grand que parfois on se croirait sur l'océan... Il est partagé entre le Pérou et la Bolivie.

Sur ce lac il y a de nombreuses iles, et du coté Pérou c’est les Iles flottantes Uros que nous avons décidé d’aller visiter.

Situées sur le lac Titicaca, les Iles flottantes Uros sont, malgré le coté très touristique, impressionnantes car elles sont confectionnées avec des roseaux (Totora) qui poussent en abondance dans les eaux peu profondes du lac. Ces iles sont donc constituées de Totora accumulés en quantité suffisante pour former un grand radeau. Chaque semaine, une nouvelle couche de roseaux est ajoutée pour remplacer celle qui a coulé. Puis pour éviter que les îles ne soit chassées par le vent et se mette à dériver, elles sont accrochées à des poteaux en bois qui sont plantés dans le fond du lac. Une fois sur l’ile ont sent quand même une certaine instabilité.

p1020894.jpg


Ces roseaux servent aussi á la construction des maisons, des bateaux et à l’artisanat. Chaque île est habitée par une ou plusieurs familles qui adopte ainsi un mode de vie très particulier. L’extrême simplicité de ce qui est leur quotidien est impressionnante. Les hommes fabriquent les bateaux et vont à la pêche, pendant que les femmes tissent et cuisinent, alors que les enfants prennent tous les matins leurs petites barques de totora pour aller à l’école. Ainsi ils vivent principalement grâce à la pêche et au tourisme.



Iles flottantes Uros - Lac Titicaca Iles flottantes Uros - Lac Titicaca 

Iles flottantes Uros - lac Titicaca

<-- Volontariat à l'école Challa ba (BOLIVIE)

 Nuit Insolite à Cusco -->


Volontariat à l'école Challa BA (Ile du Soleil)

Nous partons depuis Copacabana, (non non pas la plage de Rio de Janeiro au Brésil, mais une ville de Bolivie) pour aller visiter l’Ile du soleil qui se trouve sur le lac Titicaca.  A l'époque des Inca, cette île était un sanctuaire où ils vénéraient Inti, le Dieu Soleil. D'après les anciennes légendes, c'est ici qu'est né le Soleil et qu'est apparu le premier empereur Inca.

En se promenant sur l’ile on voit pleins d’enfants porter des gravas hors de leur école pour les emmener un peu plus loin à l’extérieur du bâtiment. Curieux de savoir ce qui se passe, on entre dans l’école et rencontre un des professeurs qui se montre hyper enthousiaste de nous voir. L’école est composée de 170 élèves, des grands mais aussi des petits.  Il nous explique que dans quelques jours auront lieu des olympiades dans l’école, et les habitants de l’ile sont conviés. Pour l’occasion ils aménagent des activités et en profite pour faire quelques travaux de rénovation. Tout le monde met  la main à la patte, les grands et les petits. On propose alors de donner un coup de main pour quelques heures. Mais pas facile de travailler car les enfants intrigués par notre présence nous posaient pleins de questions.


Ecole de l'Ile Isla del Sol - Bolivie Aide à l'école Isla del Sol - Bolivie Ecole à Isla del Sol - Bolivie

<-- La magie des rencontres en voyage




La magie des rencontres dans un voyage

Les rencontres, c’est ce qui fait souvent la magie d’un voyage. Elles restent souvent les plus beaux souvenirs d’un périple.


On suivait une famille faisant le tour du monde sur internet depuis un bon moment, on espérait pouvoir les rencontrer. Et, alors que nous étions dans un petit magasin dans la grande ville de La Paz nous sommes tombés par hasard sur cette famille!! Belle surprise !

Bonne soirée passée ensuite avec eux et une autre famille tourdumondiste!!

Rencontre à la paz - bolivie

<-- La descente de la mort en VTT

Volontariat à l'école Challa BA -->




La descente de la mort en VTT

Alors que Morgane reste couchée au lit pour reprendre la forme Mehdi (parce que lui aussi a envie d’inquiéter les parents) décide de faire la  descente de la mort en VTT.

Son nom lui vient tout simplement du fait que de nombreuses personnes y ont perdu la vie.  C’est une route de terre de moins de trois mètres de large avec d’un côté le précipice de plus de 600 mètres de profondeur, de l’autre la montagne!  Avant que cette route soit remplacée,  environ 25 véhicules par an basculaient dans le vide entrainant leurs passagers dans l’au-delà.  Ce chemin faisait partie des plus périlleux du monde. Dorénavant ce chemin est surtout emprunté par des VTT et des voyageurs en quête d’adrénaline.

La piste commence à las Cumbres à 4 800 mètres d’altitude et descend jusqu’à Coroico, à la limite des Andes et du bassin amazonien, à 1 700 mètres d’altitude. C’est donc  presque 3 000 mètres de dénivelé  pour 64 km de trajet.



<-- A la Paz chez le médecin

La magie des rencontres en voyage -->



A la Paz chez le médecin

Nous avons survolé une nouvelle fois l’Amazonie et sommes  de retour à la Paz. L’arrivée est rude car nous passons de  0 à 4000 mètres d’altitude. Jusqu’à présent notre organisme n’avait pas trop souffert du mal des montagnes mais cette fois là c’est assez dur ! Après 100 mètres de marche nous sommes radicalement essoufflés et ne pouvons même plus marcher !

La Paz est une grande ville  construite en altitude. Ses différents quartiers s'étalent entre 3.200 m et 4.100 m d'altitude.

Nous sommes toujours sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes et même si le soleil brille en cette période de l'année, les températures restent fraiches

Morgane commence vraiment à se sentir de moins en moins bien. Comme toujours on pense que c’est le soleil de la journée qui à tapé trop fort ou bien que c’est le sandwich de la veille qui n’était pas hyper frais, mais que demain ca ira mieux.

Et puis au bout de 3 jours insupportables  (on vous épargne les détails) on se dit que notre corps qui, jusqu’à présent, avait été notre meilleur ami n’est en réalité pas infaillible, et qu’un passage chez le médecin s’impose avant que la situation ne devienne critique.

Le pronostique des médecins : une sorte de salmonellose mixée au mal des montagnes aigue. Sympa ! Juste de quoi affoler les parents !

Mais les médicaments (qui d’ailleurs s’achètent à l’unité dans les pharmacies) et la coca auront fait rapidement leurs effets. 

La Paz - Bolivie - Tour du monde

<-- Tarzan et Jane en Amazonie

La Descente de la mort en VTT -->




Tarzan et Jane en Amazonie

Une grande partie du territoire Bolivien est composée de jungle appartenant à l’Amazonie. Nous sommes donc très contents de ne pas manquer cette partie.

C’est à bord d’un petit bateau que nous embarquons direction la jungle.  C’est parti on enclenche le mode aventurier! Après 3heures sur les rives du Rio béni, qui nous rappelle le mékong, nous nous voilà au milieu de la jungle. On descend du bateau, on prend toutes nos affaire pour les emmener jusqu’à notre camp. Evidement le confort sera primaire ! Ni eau ni electricité.

On installe les tapis qui nous serviront de matelas et nos moustiquaires qui nous protègeront de tout les insectes qu’il peut y avoir ici.

Nous partons ensuite avec notre guide Nilo et notre groupe, marcher à travers la foret pendant des heures. Nilo nous a beaucoup appris sur la faune et la flore qu’il connait vraiment bien. Avec Med on est toujours sceptique, on crois toujours que les guides sont surtout des acteurs, mais cette fois Nilo il rigole pas. Il connait bien le coin, il a grandi ici, c’est son environnement. Il imite tout pleins de bruits d’animaux, qui lui répondent d’ailleurs !   Nous sommes revenus au camp pour le diner et sommes repartis avec nos lampes frontales à la recherche du jaguar et des Tarantules bien sur !

 

Changement de plan: direction l'Amazonie!

Les grèves sévissent en Bolivie… Les routes sont bloquées aux entrées et sortiees de chaques villes par la population qui manifeste pour des meilleures conditions de vie.

A cela s’ajoute une météo capricieuse… Alors  on ne va pas rester là a rien faire. Donc on change nos plans, et c’est direction l’Amazonie que nous partons. (Nous reviendrons visiter La Paz  ensuite)

aeroport en Amazonie.jpg

C’est donc à bord d’un petit coucou de 20 places que nous embarquons direction l’Amazonie !

Vu du ciel la végétation est déjà sublime !

Après 40 minutes de vol, de nombreuses secousses flippantes et des rires jaunes, nous atterrissons sur une piste ressemblant à une piste clandestine servant à livrer la cocaïne.Langue tirée



Nous voilà à Rurrenabaque aux portes de la Jungle ! L’agence Flecha tour accepte de nous offrir une excursion mais dans 2 jours. Alors en attendant nous essayons de trouver des vélos pour explorer les alentours. Une fois les vélos trouvés nous partons hors des sentiers battus...

Nous découvrons des petits villages charmants  isolés du reste du monde. Les habitants sont gentils et curieux de nous voir. Ils n’ont visiblement pas l’habitude que des touristes s’aventurent jusqu’ici.  Ils vivent une vie précaire mais heureuse : les maisons sont joliment construites en bois, l’électricité ne fonctionne pas toujours mais qu’importe, les femmes font la  lessive dans le jardin accompagné d’une musique qui rythme leurs journées… Beaucoup de sourires sincères pour aujourd’hui, nous sommes ravi de notre petite virée.

p1020284.jpg

Maintenant il nous faut nous préparer pour notre départ demain dans la jungle ! 


<-- Direction la Bolivie en traversant le sud Lipez et le désert de sel

Tarzan et jane en Amazonie -->


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site