Notre expédition au plateau des Bolovens – le scooter maudit

 

Pour rejoindre la ville de Paksé, située bien au sud du pays, nous avons pris un bus de nuit avec couchette qui a duré 11H. On pensait que ca serait l’horreur mais finalement, hormis les remontés d’odeurs des toilettes désagréables, nous avons réussi à dormir.

Arrivé à Paksé, alors qu’on ne savait même pas encore qu’on était arrivé, c’est les chauffeurs de tuk tuk qui viennent nous réveiller ! Evidement le bus ne nous a pas déposé en ville mais à 3Km comme ca les tuk tuk font leur business ! Marre des tuk tuk !  Au début on trouve ca chouette, mais après 1 mois en Asie ca commence à nous gaver ! Donc les rebelles se mettent à marcher sans savoir où ils vont. Après 1H de marche et plusieurs détours on arrive finalement en ville mais les guest house sont pleines, on ne sait pas où dormir ce soir. Par hasard on retrouve des copains rencontrés un peu plus tôt sur le parcours, qui n’ont pas non plus d’endroit où dormir. On se chauffe et on décide alors de partir 3 jours  en scooter visiter les campagnes aux alentours.  Notre première journée fut parfaite ! Paysages magnifiques, arrêt dans un petit village pendant quelques heures pour passer un peu de temps avec les villageois, rafraichissement dans une cascade, tennis ballon pour les garçons avec les laotien, et nuit chez Mama-Pap. Mama-Pap est une vielle dame toute mimi qui nous a accueilli chez elle pour seulement 75 cent par pers.  Pas le choix,  on s’adapte à leur mode de vie. Donc ca sera douche froide au seau d’eau (avec une eau pas très claire). Ca ne fait pas parti des séjours les plus confortables qu’on ai passé mais sans doute l’un des plus fort.

En revanche la seconde journée si elle a bien débuté elle s’est finie par un tas de galères. Au petit déjeuner c’est  Pancake d’anniversaire pour Mehdi ! Après  avoir soufflé sa 26ème bougie on est parti se baigner dans une très belle cascade. Nous avons ensuite repris la route tranquillement mais au bout de 2H obligé se s’arrêter car on a crevé ! Morgane arrive à dégoter une pompe mais rien à faire il fait changer la chambre à air. On pousse un peu la bécane et on trouve un petit shop alimentaire qui accepte de nous la changer. Ouf on est sauvé ! Sauf que 30 minutes plus tard, rebelote ! Mais cette fois ci on est au milieu de nul par et une averse nous tombe dessus! On arrête une camionnette, et le gars plutôt sympa accepte qu’on mette le scoot à l’arrière pour rejoindre la prochaine ville.  Donc on refait changer la chambre à air et on repart. Mais comme on dit jamais deux sans trois, cette fois c’est le rétro qui s’éclate par terre, on a toujours pas compris pourquoi ! Le scooter maudit ! Après toutes ces péripéties on se renseigne pour savoir où nous sommes, et en fait on se rend compte qu’on s’est carrément plantés de route et qu’on est à quelques kilomètres de notre destination finale. Du coup notre périple bien sympatique s’arrêtera finalement au bout de 2 jours.

p1080676.jpgp1080742.jpgp1080703.jpg

Direction le Cambodge - Notre passage difficile à la frontière du Cambodge -->



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site